Une foulée de poésie

Un ciel bleu, une colline verdoyante, une légère brise qui fait onduler les herbes hautes. Criquets, sauterelles et grillons chantent en cœur. La délicate odeur d’un champ d’herbe fraîche. Un petit chemin qui traverse l’étendue moelleuse. Tout baigne dans un calme olympien.

Une invitation à jouer… 

Quand soudain, une fine silhouette fend l’air. Sa foulée est légère et aérienne. Mais il ne rompt pas la tranquillité ambiante. Malgré sa vitesse, il se fond dans le paysage. Lorsque ses pieds frappent le sol, c’est avec la délicatesse d’un chat, sans un bruit. Il rebondit sur la terre. Il vole comme un papillon. Ses jambes s’agitent frénétiquement dans une grâce mélodieuse. Ses pas rapides dégagent une mélodie entêtante qui colle à la peau. Des volutes d’allégresse s’échappent de ses semelles. Cette même allégresse que l’on ressentait enfant, quand on dévalait des champs à toutes jambes et que l’on se roulait dans l’herbe. 

Impossible de détourner le regard. Sur ce cliché, cet athlète inspire une fascination troublante. Il y a de la perfection ici. Il donne l’impression de pouvoir prendre appuis dans les airs et de pouvoir partir chevaucher les nuages. Il s’en irait faire un tour dans le ciel, et reviendrait tranquillement se poser parmi nous, sur le plancher des joggeurs, satisfait de sa petite virée étoilée.

Cette allure, c’est un peu celle que l’on rêverait tous d’avoir lorsque l’on court, celle que l’on s’imagine avoir. 

Cette foulée rappelle que courir est un acte simple, mais d’une beauté farouche, propice à la rêverie. 

Courir, c’est une poésie que l’on écrit de ses semelles, et certaines foulées ont un lyrisme renversant.

Image: David Gonthier http://pixelencime.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :