Existe t-il un mal de l’horizon ?

Photo: Lance Armstrong

Un cycliste sur son vélo. On le voit de dos. Maillot noir, cuissard noir. Liserés arc-en-ciel au bout des manches. Ses jambes ont l’air puissantes. Son coup de pédale redoutable. Une force solaire émane de lui. Il tient fermement son guidon, le buste crispé par l’effort. Son regard est fixé au loin, droit devant. Il fend l’air. 

Il est à Dubaï. Mais point de building monumental ici. Plutôt le désert. Face à lui, s’étend un long et redoutable tapis de bitume noir qui va se perdre dans l’horizon. Bien qu’il paraisse doux et moelleux, ce tapis fait peur. La ligne droite semble infinie. Elle semble mener tout droit vers le soleil rougeoyant en train de basculer lentement sous l’horizon. Jusqu’où va t-elle cette route ? 

Elle est effrayante. Est-il possible d’arriver au bout de cette ligne droite ? Ou va t-on s’épuiser à chasser irrémédiablement la fin d’une chose qui n’en a tout simplement pas.

Autour de lui, l’atmosphère est crépusculaire. Une immensité de sable orangée.

La beauté de cette photo est fascinante. Elle provoque presque un malaise…

Ce cycliste, c’est Sisyphe. Mais Sisyphe voit le sommet de sa montagne. Il peut toucher son but. Sur une ligne droite infinie et plate, comment imaginer Sisyphe heureux ? L’éternité est bien plus terrible que l’éternel recommencement. 

On parle du mal de mer, du mal des montagnes, mais existe t-il un mal de l’horizon ? 

Un vertige qui prendrait au coeur quand rien ne s’oppose entre le regard et les confins de l’espace derrière lequel se couche le soleil. Tout est plat. Irrémédiablement plat. 

Un vertige qui ferait perdre l’équilibre et survenir des questionnements existentiels trop troublants pour être soutenus.

Un vertige qui surviendrait quand la courbure de la terre se devine au loin. 

Un vertige qui rendrait soudain insupportable la démesure du réel.

Cela existe t-il ? Ou bien serait-ce le syndrome de quelqu’un trop habitué aux horizons découpés par les lignes des montagnes ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :