La Gamification au service de l’industrie…

La gamification est un outil innovant qui s’applique à des domaines de plus en plus nombreux. Ce concept est utilisé dans la santé, dans l’éducation, ou encore le sport. L’intégration d’un aspect ludique dans une pratique permet créer des leviers susceptibles de changer en profondeur nos comportements. Cet outil progresse dans le monde de l’entreprise, et touche désormais l’industrie. En effet, le Manufacturing ou encore la Supply Chain sont des secteurs dans lequel la gamification présente des solutions intéressantes à des problèmes complexes. 

Comment en effet accroitre la motivation de ses employés, comment attirer les jeunes générations, ou encore comment accroître toujours plus la productivité ? Tels sont des enjeux que la gamification essaie de résoudre dans les entreprises aujourd’hui. 

Qu’est-ce que la gamification ?

La gamification (ou ludification en français) est le principe d’incorporer des éléments de jeu dans un univers qui à priori ne relève pas du jeu. Dans l’univers de l’industrie, cela se traduit par le fait de modifier l’environnement de travail et d’introduire des éléments de jeu, ainsi qu’un système de récompenses. L’idée est d’accroître l’implication des employés, en quête des récompenses pensées par le système. Le but final n’est pas le jeu en lui même, mais de pousser à changer les comportements, de favoriser certaines actions dans un but précis bénéficiant à l’entreprise. 

A quels enjeux la gamification s’adresse t-elle ?

Les secteurs de l’industrie manufacturière et de la logistique font face à des enjeux de taille. Les tâches répétitives des métiers qu’ils offrent peinent à motiver les employés. Les taux de désengagements peuvent être élevés, ainsi que le turn-over et l’absenteisme. Plus récemment encore, recruter les jeunes générations s’avère parfois difficile. Les jeunes générations peuvent aussi avoir des difficultés à communiquer avec les générations plus âgées, et les méthodes de management souvent ne leur correspondent pas. Par ailleurs, dans un contexte mondialisé, les entreprises sont toujours en quête d’une productivité supérieure. Les méthodes classiques de recherche de productivité peuvent déshumaniser l’entreprise par des méthodes de management difficiles, ou encore par la robotisation des tâches. La gamification est une alternative à ces méthodes qui se voudrait plus humaine, et plus bénéfique également pour le salarié. 

La théorie de gamification dans le travail

La gamification a donc pour objectif d’améliorer la motivation intrinsèque et extrinsèque du travailleur par un système bien pensé, qui crée des récompenses visant à améliorer l’efficacité globale des travailleurs sur le long terme. Le système de gamification doit donc être soigneusement construit afin d’obtenir les comportements adéquats.

Ce système repose sur 3 niveaux selon Werbach et Hunter (2012) 1

  • Le premier niveau est celui des composants. Ce niveau correspond aux tâches basiques des travailleurs. Ces tâches doivent rapporter des points, des niveaux, des badges etc… 
  • Le second niveau est celui de la mécanique. Le système de gamification doit pousser à l’action et motiver les travailleurs. Le système doit pousser au challenge, à la compétition, tout en fournissant des feedbacks aux travailleurs afin de s’améliorer. L’ esprit d’équipe doit également être pensé soigneusement dans ce système, afin que l’organisation dans son ensemble bénéficie de la gamification.
  • Le troisième niveau est celui de la dynamique. Ce sont les objectifs globaux de l’entreprise. Ce niveau doit favoriser la progression globale de l’entreprise et générer des émotions positives aux employés. 

Aujourd’hui la gamification est rendue d’autant plus accessible et bénéfique aux entreprises grâce à la technologie disponible. Les travailleurs peuvent avoir accès à des informations en temps réel sur leurs performances, ce qui renforce vraiment le côté ludique. Chacun peut voir sa contribution dans le progrès général. Il existe des systèmes qui utilisent directement les smartphones des employés pour donner ces données et ces feedbacks, afin de s’améliorer en temps réel. 

La construction des tâches

La mise en place effective d’une gamification en entreprise repose sur une construction minutieuse des tâches des employés, afin de générer une augmentation de la motivation, de la performance, de la satisfaction et une baisse de l’absentéisme. Selon Hackman et Oldham (1975) 2, pour améliorer ces aspects, la construction des tâches doit s’articuler autour de 5 facteurs essentiels:

  • La variété des tâches à réaliser,
  • La définition claire des tâches,
  • L’importance des tâches.

Ces trois premiers facteurs sont les critères permettant d’augmenter le sens du travail pour le travailleur.

  • L’autonomie

Ce facteur contribue à augmenter la responsabilité du travailleur

  • Les Feedback

La construction d’un système de gamification est repose donc sur l’articulation de ces facteurs avec les trois éléments d’un système de gamification précédemment évoqués. 

Le consentement

Un aspect non évoqué encore est primordial dans la construction d’un système de gamification efficace pour l’entreprise. Des différentes expérimentations qui ont été faites, il ressort que le consentement du travailleur est fondamental. Non seulement, ce système de jeu ne doit pas lui être imposé sans son accord, mais il doit participer pleinement à sa construction. Plus les salariés prennent part à la construction du système de jeu, plus ils seront impliqués dans celui-ci et plus les bénéfices seront importants. L’aspect « amusant » ne doit pas être senti comme imposé

A quoi cela ressemble concrètement?

La gamification peut prendre des aspects différents. Cela peut passer par un chronométrage de tâches. La prise de différentes mesures de précisions, ou de comptage d’un certain nombre d’opérations. Une mise en compétition de différentes équipes. Elle peut générer des récompenses financières ou non. Les résultats sont affichés en temps réel sur des écrans dans l’entreprise, ou via les smartphones des travailleurs. Ces systèmes peuvent être appliqués à des travailleurs dans le secteur logistique avec des tâches de picking par exemple, mais aussi dans l’industrie, avec les tâches d’assemblages manuels… 

Les bénéfices

Dans les diverses implémentations qui ont pu avoir lieu, il en ressort divers bénéfices pour les entreprises. La gamification permettrait bien d’augmenter la motivation des employés. Elle permettrait de les rendre plus satisfaits de leur travail. Elle augmenterait aussi la productivité. 

Mais surtout, elle participerait à accroitre l’attrait des jeunes générations connectées vers ces métiers. L’implémentation de ce système pour cette jeune génération qui est déjà naturellement connectée et à l’aise avec les outils numériques ne représente pas un coût élevé en terme de formation. Celle-ci pourrait même former les autres générations moins à l’aise avec ces outils. La gamification permettrait aussi de faciliter le management de cette génération, et elle faciliterait les communications inter-génerationnelles dans l’entreprise.

Elle permettrait aux employés de trouver plus facilement un état de « flow » dans ces travaux répétitifs et monotones. Un étant dans lequel l’immersion et la concentration est très élevée, qui contribue à ce que le temps passe plus vite et que l’épanouissement soit plus fort. 

A nuancer toutefois

La gamification n’est toutefois pas la panacée de toute entreprise cherchant à booster sa productivité. Eviter l’infantilisation des employés reste un objectif majeur à prendre en compte. La compétition doit rester saine et bénéfique au global pour l’entreprise. L’ enjeu humain doit rester au centre des préoccupations lorsque le jeu est conçu. 

Par ailleurs, le système de gamification doit soigneusement étudier les indicateurs mesurés. En effet, il s’agit de ne pas tomber dans le piège de la loi de Goodhart. Cette fameuse loi qui veut que, lorsqu’un indicateur devient un objectif, cet indicateur cesse d’être un bon indicateur. Concrètement si une équipe est challengée sur le nombre de pièces assemblées, le risque est que l’ équipe en assemble un grand nombre sans faire les vérifications adéquates, simplement pour avoir la métrique la plus élevée, au détriment de la qualité…

La gamification est donc un outil à manier avec précaution, mais qui présente des avantages intéressants face aux enjeux qui se présentent à l’industrie manufacturière ou à la logistique. L’enjeu de l’attrait de ces métier est très important aujourd’hui, et la gamification pourrait être un outil pour remédier à cela. 

Homo Ludens…

Mais l’une des interrogations fortes que l’on peut avoir est la suivante: Les effets bénéfiques sont-ils constants sur le long terme ? Les employés soumis à ces systèmes de jeu ne se lassent-ils pas de ces mécanismes visant à accroître leur productivité ?

Car en réalité, l’aspect ludique n’est là que pour couvrir une certaine aliénation toujours plus grande de ces travailleurs. Ces travailleurs à qui il est toujours demander de faire plus et mieux. Déjà les grands groupes comme Uber, Amazon… ont bien compris que cet aspect ludique permet de dissimuler un aspect plus sombre de l’entreprise. A long terme, il est possible que ces bénéfices ne persistent pas.

Ne vaut-il pas mieux afficher clairement ces objectifs de productivités, plutôt que de les cacher derrière des pratiques pouvant relever de l’infantilisation ? 

L’intrusion du ludique dans tous les domaines de nos vies doit égaler nous interroger. C’est peut être un moyen que nous avons mis en place pour éviter de nous confronter au fait que nos vies et en particulier nos travails ne nous plaisent plus. Que le travail dans lequel nous pouvons évoluer quotidiennement n’apporte plus de sens. Et en ayant un moyen de se distraire, on s’offre un salut… mais c’est un salut temporaire. 

Références:

1 Werbach, K., & Hunter, D. (2012). For the win: How game thinking can revolutionize your business. Philadelphia, PA: Wharton Digital Press. 

2 Hackman, J. R., & Oldham, G. R. (1975). Development of the Job Diagnostic Survey. Journal of Applied Psychology, 60, 159–170. 

A écouter également le podcast de Supply Chain Brain consacré à ce sujet: https://www.supplychainbrain.com/media/podcasts/1211-the-supplychainbrain-podcast/play/2904-the-game-s-afoot-using-gamification-in-the-warehouse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :